Logement et fiscalité en France, plus lourde que dans les autres pays européens

Selon une étude publiée le 21 octobre par la FPI Fédération des Promoteurs Immobiliers, en France, la fiscalité représente 27% de la valeur du bien. Soit presque 3 fois plus que la fiscalité supportée en Allemagne.

Image 8

Pour rappel, la demande de départ de la FPI a été de comparer sur l’ensemble de l’Europe la fiscalité (TVA, droits de mutations payés par le particulier et les taxes indirectes payées par les promoteurs lors de la construction) qui pèse sur la construction et l’achat d’un logement de 200 000 euros.

L’étude a aussi étudié la fiscalité sur l’investissement locatif dans l’ancien. En ayant pris l’exemple d’un bailleur, qui achète son bien 200 000 euros, qui le loue pendant 10 ans et qui en tire un revenu locatif de 4 % par an. Le propriétaire bailleur paiera, avant la vente du bien, en tout 58 000 euros d’impôts (impôt sur le revenu, prélèvements sociaux, taxe foncière). Soit 32 % de plus qu’au Royaume-Uni et 45 % de plus qu’en Allemagne.

Source ; le monde.fr