Bilan et tendances du marché immobilier

Par nathcdm

Le marché de l’immobilier se porte bien

Fin juin, on compte 1 155 000 transactions au cours des 12 derniers mois selon les notaires de France. « Il s’agit du troisième trimestre consécutif de hausse ».

L’embellie touche toutes les régions de France. Entre août 2021 et août 2020, les prix signés (et non pas affichés dans les annonces) ont progressé de 2,7 % dans l’ancien à 3 634 € en moyenne selon le baromètre LPI-SeLoger, publié à la fin du mois de septembre. 

Même les grands investisseurs se tournent vers le logement afin de diversifier leur portefeuille. En 2020, 5,5 milliards d’euros ont été investis dans le logement en France, « concentrant 17 % de l’investissement total en Europe en 2020, contre 2 % dix ans plus tôt », évalue Sébastien Lorrain, directeur résidentiel de CBRE France.

Les Français se tournent vers les villes moyennes

« Nous notons un regain d’intérêt pour les petites collectivités locales, car les Français cherchent les avantages des grandes villes, sans en cumuler tous les inconvénients », a décrypté Frédéric Violeau, notaire et membre du Conseil supérieur du notariat à Caen, dans le cadre de la première conférence du programme « Habiter la France de Demain » lancé par le gouvernement. Ils se tournent donc naturellement vers les villes moyennes.

Un tiers des acheteurs recherchent un logement dans une petite ville (de 2 000 à 20 000 habitants), soit près de 3 fois plus qu’il y a un an, selon l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger.

Les taux des crédits immobiliers restent bas

Les taux de crédit immobilier restent stables, avec un taux moyen à 1,05 % en septembre contre 1,15 % en janvier selon l’observatoire Crédit Logement CSA. Un taux très bas. 

Avec la crise, les porteurs de projets n’ont plus confiance

Après une croissance de +6 % en 2021, l’activité de l’Hexagone devrait progresser de 4 % en 2022 et l’épargne des Français ne cesse de gonfler. L’encours sur le livret A et le LDDS est passé de 455,5 milliards d’euros en janvier à 472,4 en août dernier. « Les indicateurs s’améliorent, les clients sont là, les programmes se vendent bien », juge Pascal Boulanger, président de la fédération des promoteurs immobiliers. 

24 % des acquéreurs qui souhaitent devenir propriétaire dans l’ancien ou dans le neuf et 21 % des vendeurs estiment que leur pouvoir d’achat va s’améliorer d’ici la fin de l’année, alors que 53 % des acquéreurs et 56 % des vendeurs misent sur sa stabilité, selon l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger.

De plus en plus de Français investissent dans la pierre

Pour les français, la pierre apparaît encore et toujours comme un investissement fiable et pérenne.

L’immobilier reste une valeur refuge pour les Français

En France, le profil des acheteurs reste varié. 32 % des investisseurs sont locataires de leur résidence principale, selon l’Observatoire du Moral Immobilier SeLoger, réalisé avec Opinion Way. Ce taux grimpe même à 50 % pour la région parisienne !

Source : seloger.com

0 Commentaires
0

Les articles que vous pourriez aimer

Laisser votre commentaire

consequat. consectetur elementum mattis ut tempus