• Home »
  • Actualités »
  • Marché immobilier : vers une stabilisation des volumes et des prix de transactions ?

Marché immobilier : vers une stabilisation des volumes et des prix de transactions ?

À fin avril 2018, le volume annuel de transactions reste à un niveau élevé : au cours des 12 derniers mois, 953 000 transactions ont été réalisées, soit une hausse de 7 % sur un an (contre + 13 % trois mois plus tôt)

Les notaires ont constaté, au 1er trimestre 2018, une baisse du nombre des transactions par rapport à l’an passé à la même période mais un regain d’activité depuis le début du printemps. En effet, dès le mois de mai, le nombre de transactions a augmenté dans la plupart des départements sans pour autant constater une flambée des prix.

Selon les données de l’Insee, les prix des logements anciens continuent d’augmenter : +1,2 % par rapport au trimestre précédent (données provisoires corrigées des variations saisonnières) pour l’ensemble de la France métropolitaine, après +0,3 %.
Sur un an, la hausse des prix se poursuit : +3,2 % par rapport au premier trimestre 2017, après +3,3 % le trimestre précédent. Cette hausse est principalement tirée par les prix des appartements (+4,0 % en un an, contre 2,5 % pour les maisons).

Au premier trimestre 2018, les prix des logements anciens augmentent également en province : +1,3 % par rapport au trimestre précédent, après +0,2 %.

Toutefois, il faut bien avoir à l’esprit que ces moyennes cachent de vraies disparités en fonction des secteurs géographiques.

Concernant les plus grandes villes de province en appartements anciens, les prix restent majoritairement orientés à la hausse. Néanmoins, quelques villes enregistrent des baisses de prix. Au sein même de chacune de ces zones, il peut y avoir des variations importantes d’une ville à une autre ou d’un quartier à un autre.

Source : les notaires de France / 30 juillet 2018. Crédit photo : unsplash.com

Capture d’écran 2018-09-24 à 09.52.11 Capture d’écran 2018-09-24 à 09.52.21

Capture d’écran 2018-09-24 à 10.08.31