Focus sur le PTZ et le dispositif PINEL en 2018

Le dispositif Pinel est prolongé pendant 4 ans, dans les zones A, Abis et B1

Le dispositif d’investissement locatif Pinel est reconduit pour les 4 prochaines années (jusqu’au 31 décembre 2021) uniquement dans les zones A, Abis et B1 (où la demande des logements excède fortement l’offre)

Pour rappel, le dispositif d’investissement locatif Pinel donne droit, sous conditions, à une réduction d’impôt de 12 à 21 % selon la durée de location 6, 9 ou 12 ans.

Dans les zones B2 et C, le dispositif n’est désormais valable que si les demandes de permis de construire ont été déposées avant le 31 décembre 2017 et si les logements sont en cours d’acquisition (avant fin 2018).

 

Le Prêt à taux zéro (PTZ) est reconduit mais son champ d’action est recentré

Pour 2018, le gouvernement a prolongé le prêt à taux zéro (PTZ) jusqu’au 31 décembre 2021, mais son champ d’action est recentré.

Pour rappel, le Prêt à taux zéro (PTZ) est accordé aux ménages achetant un bien immobilier pour la première fois, ou « primo-accédants », sous conditions.

Concernant l’immobilier neuf, le PTZ est prolongé pour 4 ans et se recentrera davantage sur les territoires où la demande des logements excède l’offre (zones Abis, A et B1).

Dans les zones B2 et C, zones principalement rurales ou périurbaines, le dispositif n’est prolongé que pour 2 ans mais la part de la dépense finançable par le prêt sera ramenée à 20 %, au lieu de 40 %.

Concernant l’immobilier ancien, le PTZ est également reconduit pour 4 ans, mais exclusivement dans les zones B2 et C.

Source : seloger.com / crédit photo : unsplash.com