Bilan du marché de l’Immobilier en France de cette année 2020

Par nathcdm

Selon le bilan annuel dressé par les notaires, en décembre 2020, le marché immobilier résiste à la crise. Le marché immobilier affirme sa résilience dans les moments difficiles. Les Français aiment toujours autant la pierre

Volume des transactions

Malgré deux confinements, le volume de transactions n’a baissé que de 5% sur un an, à la fin du mois de septembre. Le recul pourrait grimper à 8 % sur l’année. 

« Mais après les records observés en 2019, il s’agit d’un retour à la raison sur un marché qui reste globalement sain »

Estime Frédéric Violau, le président de l’Institut notarial du droit immobilier.

Cette décélération était d’ailleurs déjà perceptible avant la crise sanitaire. 

Au total, le nombre de transactions devrait tout de même avoisiner les 980 000 en 2020, soit le niveau début 2019.

Les prix montent dans toutes les grandes villes

La hausse des prix dans l’ancien a, elle aussi, tendance à ralentir, mais reste importante : + 6,5 % pour les appartements et + 4,2 % pour les maisons.

« Dans toutes les grandes agglomérations, les prix sont en hausse en 2020 », relèvent les notaires, avec une évolution à deux chiffres pour certaines. On parle beaucoup de Paris, mais dans certaines métropoles, l’envolée des prix est tout aussi impressionnante », souligne Peggy Montesinos, en charge des affaires immobilières au Conseil supérieur du notariat.

Les Franciliens cherchent de la verdure

Avec le confinement, un besoin de verdure a soufflé sur le marché immobilier.

“Quelque chose a changé sur la maison individuelle, explique-t-il. Après le premier confinement, on a noté une véritable appétence des Français pour la maison individuelle, qui s’est traduite par une remontée des prix. A la fin de l’année, on devrait terminer avec une hausse de 6,8% sur la maison individuelle.”

Les prix des maisons augmentent ainsi plus vite que ceux des appartements, ce qui est nouveau. 

  • +6,5% : évolution sur un an de l’indice de prix des appartements anciens en France métropolitaine
  • +4,2% : évolution sur un an de l’indice de prix des maisons anciennes en France métropolitaine
  • -5% : pour le nombre de transactions réalisées au cours des 12 derniers mois en France

Sources : francinfo.fr / lacroix

0 Commentaires
0

Les articles que vous pourriez aimer

Laisser votre commentaire

libero dictum venenatis Praesent tempus commodo ut