• Home »
  • Actualités »
  • Vers une prolongation et une simplification de l’Éco-PTZ pour financer vos travaux de rénovation ?

Vers une prolongation et une simplification de l’Éco-PTZ pour financer vos travaux de rénovation ?

Petit rappel, l’éco-PTZ est un prêt à taux zéro qui permet de financer jusqu’à 30 000 € de travaux de rénovation énergétique dans un logement ancien.

>> Arrivant à échéance fin 2018, le dispositif devrait être prorogé de 3 ans, soit jusqu’au 31 décembre 2021, selon le projet de loi de finances pour 2019.
>> Jugé trop complexe, l’éco-PTZ va être révisé dans le cadre de même projet de loi (loi de finances 2019). Objectif : profiter à davantage de propriétaires.

Dès l’an prochain, le gouvernement va simplifier l’accès à l’éco-PTZ, ce prêt à taux zéro qui vous aide à financer les travaux d’isolation et de rénovation énergétique dans votre logement. Concrètement, ce prêt travaux ne sera plus seulement réservé aux propriétaires qui s’engagent à réaliser plusieurs travaux simultanément. Mais une seule tâche pour y avoir droit.

Bien sûr, les contours de ce nouveau dispositif, intégré au projet de loi de finances 2019, pourront être encore légèrement modifiés en fonction des débats parlementaires. Mais les grandes lignes sont fixées.

Tout propriétaire d’un logement de plus de 2 ans (résidence principale, résidence secondaire, bailleur ou copropriétaire) pourra être éligible à un éco-prêt à taux zéro, dès lors qu’il entreprend l’un des travaux suivants :

  • Isolation de la totalité de la toiture
  • Isolation d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur
  • Isolation d’au moins la moitié des parois vitrées et remplacement des portes donnant sur l’extérieur
  • Installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performants
  • Installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Isolation des planchers bas

L’Eco-prêt à taux zéro restera, par ailleurs, cumulable avec le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE), dont les modalités ne vont pas être modifiées l’an prochain.

Sources : capital / lefigaro. Crédit photo : istockphoto.com