Zoom sur les prix de l’immobilier en France

Nous avons entamons le dernier trimestre de l’année. L’occasion de faire un semi bilan sur les prix de l’immobilier, grâce aux dernières publications des notaires de France.

En France et sur une année, les prix reculent de 2,8 % avec une diminution plus marquée en Province (-2,9 %), qu’en Île-de-France (-2,6 %).
Une tendance qui touche principalement les appartements anciens. Les prix y reculent de plus de 2 % dans 60 % des départements étudiés par les notaires.

Capture d’écran 2015-10-20 à 14.30.28

 

Les projections pour novembre 2015 anticipent une reprise à la hausse pour les appartements (+1,1 %). « Beaucoup d’acquéreurs espéraient une vraie baisse des prix, ces derniers ayant doublé en 10 ans dans certains secteurs », indiquent les notaires. « Mais cette chute ne s’est pas produite ; malgré 4 ans de correction, les prix ont diminué d’environ 5% seulement en zones urbaines (loin de l’attente de certains) et jusqu’à 30% dans certains secteurs ruraux. »

 

Il existe de nombreuses différences selon les villes.

prix_france_maison prix_france_appartement_02Aujourd’hui, l’évolution du marché est souvent lié au taux de crédit immobilier. Pour preuve, la légère progression des taux de crédit début été a incité certains acheteurs  à passer à l’acte : « Il n’était plus question pour eux d’attendre et de remettre à demain leur décision d’achat car le temps jouait désormais contre eux, même si en réalité les conséquences financières d’une remontée de 0,10 ou 0,20 % de leur taux ne changent pas grand-chose à une mensualité remboursable sur 20 ans ! », constate les notaires de France.

Les ventes ont alors bondi. À la fin du moins de juin, 716 000 transactions en année glissante avaient été effectuées. Une évolution positive par rapport à 2014.

Les notaires de France envisagent 2 possibilités à l’avenir :

1/ Si les taux remontent, les acquéreurs pourraient acheter en plus grand nombre, favorisant ainsi une remontée des prix dans les zones tendues.

2/ si les taux se stabilisent (la plus probable selon les notaires) => la situation favorisera les acheteurs.

Source : Explorimmo.com