Une nouvelle prime pour remplacer les anciens chauffages

Un arrêté publié cet été au Journal Officiel (le 17 juillet) a élargi la liste des travaux éligibles aux primes énergie ou « Coup de Pouce » accordées jusqu’ici pour le remplacement de certaines chaudières ou pour les travaux d’isolation des combles, de la toiture ou des planchers bas dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (valable jusqu’au 31 décembre 2020).

Sont désormais éligibles les appareils de chauffage électriques à régulation électronique et à fonctions avancées, quelle que soit la zone climatique dès lors que l’appareil vient en remplacement d’un chauffage électrique fixe à régulation électromécanique et à sortie d’air.

L’aide est de 100€ minimum par appareil pour les ménages en situation de précarité énergétique (cf.  tableau ci-dessous) et de 50€ minimum par appareil pour les autres ménages.

Capture d’écran 2019-08-21 à 11.53.47

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Important : Ces travaux de remplacement des vieux appareils de chauffage doivent toujours être confiés à une société agréée ayant signé les chartes « Coup de pouce Chauffage » ou « Coup de pouce Isolation » et être réalisés par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).
Pour les sociétés agréées, il s’agit principalement des fournisseurs d’énergie et de leurs partenaires.

La société Objectif EcoEnergie, signataire de la charte « Coup de pouce chauffage », précise que le prix d’un radiateur électrique remplissant les critères de l’opération se situe entre 140€ et 200€.

Source : argent.boursier.com/  crédit photo : unsplash.com