Un marché immobilier très dynamique

Encouragé par des taux d’emprunt au plus bas et un  moral au beau fixe,  le marché immobilier Français est très dynamique. Les Français se ruent sur la pierre en 2019 : en l’espace de 3 mois, le nombre de transactions a augmenté de près de 18 %, selon l’observatoire LPI SeLoger.

Le marché immobilier fait preuve d’un très fort dynamisme surtout en région, avec une hausse d’activité de 24,4 % en 1 an contre seulement 4,5 % en Ile-de-France.

Une dynamique impulsée par le très bon moral des futurs acquéreurs.  8 porteurs de projet sur 10 pensent que c’est le moment de se lancer dans un achat immobilier.

D’après l’Observatoire Immobilier Logic-Immo, la France compte 3,5 millions de futurs acheteurs immobiliers (+13% de porteurs d’un projet immobilier par rapport à début 2019). Face à eux, 2,2 millions de vendeurs (+100 000 par rapport à janvier dernier).

Toujours selon l’étude Logic-Immo :

- 78 % des candidats à l’achat affirment que c’est le bon moment pour effectuer un achat immobilier (soit 5 points de plus qu’il y a un an).
- 85 % des Français porteurs d’un projet immobilier interrogés estiment que les taux d’intérêt sont attractifs.
- 50% des futurs acquéreurs interrogés pensent que les prix vont rester stables dans les 6 prochains mois, 40% misent sur une hausse des prix et 10% sur la baisse des prix.

« Dotés d’un pouvoir d’achat immobilier musclé par des taux très attractifs et convaincus d’une certaine stabilité des prix dans les prochains mois, près de 8 futurs acheteurs sur 10 pensent que c’est le moment de se lancer dans un achat immobilier. Un dynamisme qui devrait permettre au marché de frôler le million de transactions en 2019″, explique la porte-parole du portail d’annonces immobilières Logic-Immo, Groupe SeLoger.

Méthodologie de l’étude : L’Observatoire Logic-Immo du Moral Immobilier est publié par le Groupe SeLoger. Il interroge tous les 4 mois les porteurs d’un projet immobilier en France. Sur la 28ème vague de l’étude, ce sont 3164 personnes ayant un projet d’acquisition d’un logement d’ici à 1 an qui ont répondu à l’enquête en mai 2019, un échantillon représentatif redressé à partir des données de cadrage Kantar TNS.
 Source : lejournaldelagence.com