Bilan du marché immobilier 2018 : augmentation des prix et du volume de vente

Les notaires de France enregistrent 956.000 transactions à la fin septembre 2018.
En 2017, à la même époque, les notaires constataient un volume de vente de 948.000, avant d’atteindre finalement 968.000 sur l’ensemble de 2017. Soit 8.000 de plus que sur les douze mois précédents. « Avec les avant-contrats, on constate un tassement des ventes d’ici la fin de l’année », précise Thierry Thomas, président de l’Institut national du droit immobilier. Le record ne sera donc pas pour 2018, néanmoins, les notaires se félicitent de cette « très bonne année ».

Selon les organisations notariales, le volume des ventes en France a progressé de 0,8% d’octobre 2017 à septembre 2018 par rapport aux douze mois précédents (octobre 2016 – septembre 2017), la situation est évidemment très contrastée par région. « La hausse des ventes n’est pas partout la même » détaille Thierry Thomas. « Elle dépend des spécificités de chaque territoire. »

Côté prix, les notaires constatent une hausse de 3,4% sur un an des appartements et de 2,6% des maisons. « Nos indicateurs avancés montrent une stabilisation des prix, pour ne pas dire une légère érosion. Il n’y a pas de risque de bulle. Le marché se calme », précise Thierry Thomas.

Pour l’année à venir, les notaires attendent de voir les effets qu’aura la loi Elan. « Elle promet un choc d’offres, on ne peut que s’en réjouir », affirme Rozenn Le Beller, membre du bureau du Conseil supérieur du notariat, responsable du pôle immobilier

Sources : lavieimmo.com & challenges.fr / Crédit photo : unsplash.com