Les prix de l’immobilier flambent dans les stations balnéaires. Focus sur les prix de la région PACA.

Par nathcdm

Depuis le début de la crise sanitaire, les français sont de plus en plus nombreux à fuir le centre ville. Les résidences secondaires ont de nouveau la cote, et particulièrement en celles proches du bord de mer. Les stations balnéaires, déjà prisées avant la crise, sont les grandes gagnantes.

Une hausse de 3 % en région Paca

En région PACA, les tarifs ont progressé moins rapidement (+ 3,1 %). La région reste néanmoins largement en tête des zones littorales françaises les plus chères (5 121 euros du mètre carré).
C’est d’ailleurs en PACA que se situe la ville la plus chère de France : Saint-Jean-Cap-Ferrat (14 058 € du mètre carré).
Dans la région, les prix des maisons dépassent les 10 000 le mètre carré dans 7 stations balnéaires.

«Malgré des prix déjà très élevés, la région Paca a connu une augmentation de 3 % en un an», indique, analyse Barbara Castillo-Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents.
« Sans la présence des touristes internationaux. Ce qui prouve que la demande est dopée par la clientèle nationale. »
Preuve en est : dans les stations les moins chères comme Cogolin ou Saint-Mandrier, rien ne se négocie en dessous de 4 000 euros le mètre carré. »

Sources : lemonde.fr / meilleursagents.com

0 Commentaires
0

Les articles que vous pourriez aimer

Laisser votre commentaire

luctus ipsum et, Lorem neque. leo. non eget sem, in amet, ut