L’aide personnalisée au logement va (encore) baisser pour certains ménages…

Pour rappel, L’aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière destinée à réduire le montant de votre loyer ou de votre mensualité d’emprunt immobilier.

Depuis le 1er octobre, La loi de finances 2016 met fin au versement des aides au logement pour les enfants des familles assujetties à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), et prévoit la prise en compte de la valeur du patrimoine pour l’attribution de ces aides. Explications.

A partir du 1er octobre, le patrimoine, lorsqu’il est supérieur à 30.000 € y compris l’épargne sur livrets, sera pris en compte dans le calcul des allocations.

La confédération nationale du logement (CNL) a fait part de son opposition au projet de décret en reprochant notamment au texte d’intégrer dans le calcul les livrets d’épargne.

«Les épargnants populaires seront touchés par cette mesure, une façon déguisée de ‘refiscaliser’ les seuls placements financiers qui ne le sont pas, comme le Livret A ou le LEP», précisait la CNL. De la même façon, la CNL souligne que les familles possédant une résidence secondaire (notamment héritée) verront leur aide baisser, même lorsqu’elles ne peuvent pas en faire leur résidence principale du fait de contraintes professionnelles.

Pour en savoir sur l’APL, cliquez ici

Source : http://argent.boursier.com/ Les echos.fr