Focus sur l’assurance habitation

Selon France télévision, les tarifs des contrats d’assurance habitation pourraient augmenter entre 1% et 4% en 2017.  « C’est effectivement la tendance. Alors que les compagnies sont encore loin d’avoir publié leurs tarifs », indique David Boéri, en direct sur le plateau de France 3.


L’occasion de vous rappeler quelques conseils et démarches.

1. Comment choisir son assurance habitation?

Le montant de la prime, seul, ne suffit pas.
Vous devez consulter attentivement les conditions générales du contrat où sont définis les droits et les obligations de l’assureur et de l’assuré, ainsi que les conditions particulières du contrat. Elles énumèrent les risques contre lesquels vous êtes assuré et les modalités d’indemnisation en cas de sinistre.
Certains paramètres sont à regarder avec une attention particulière :
• les garanties (dommages causés à autrui, vol, vandalisme, bris de glace, incendie, dégât des eaux…),
• les exclusions – ce que l’assureur ne garantit pas –
• ou encore le montant des franchises, à savoir votre reste à charge en cas de sinistre.

2. Quels sont les tarifs pratiqués ?

Les tarifs appliqués par les compagnies d’assurance sont libres, ce qui signifie que d’un assureur à l’autre, les prix peuvent être complètement différents et ce, même pour des garanties similaires. Le montant dépend de plusieurs critères comme la nature et la superficie du logement, la zone géographique, la valeur des biens assurés, etc.
Pour vous faire une idée des prix pratiqués, il est nécessaire de faire jouer la concurrence et de passer par un comparateur.

3. Comment résilier son assurance habitation ?

A la 1ère échéance du contrat
Le contrat d’assurance est automatiquement reconduit, mais vous pouvez le résilier à l’échéance sans avoir à vous justifier. Vous devez envoyer à votre assureur une lettre de résiliation en courrier recommandé 2 mois avant la date d’échéance.
L’assureur doit vous rappeler au moins 15 jours avant, la date limite à laquelle vous pouvez demander la résiliation. Vous disposez de 20 jours à partir de la date d’envoi du rappel pour mettre fin à votre contrat. Si aucun rappel ne vous a été adressé, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment, une fois passée la date de l’échéance, sans pénalités, par lettre recommandée.

La résiliation prend alors effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la Poste.

Après la 1ère année
Depuis le 1er janvier 2015, vous pouvez résilier votre contrat à tout moment au terme d’une année d’assurance, sans avoir à vous justifier et sans échéance, par courrier recommandé.
Si vous êtes locataire de votre logement, vous devez néanmoins respecter l’obligation de l’assurer.

Pour en savoir plus, https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19083

Sources : les echos.fr et service-public.fr / Novembre 2016