• Home »
  • Actualités »
  • Sur 3 millions de résidences secondaires en France, la région PACA est celle qui en compte le plus.

Sur 3 millions de résidences secondaires en France, la région PACA est celle qui en compte le plus.

Résidence secondaire : 44 % des Français optent pour le bord de mer

Que ce soit en bord de mer, à la campagne, en ville ou à la montagne, les résidences secondaires ont la côte. La France en compte même plus de 3 millions sur son territoire : un record au niveau européen.
Sur ces 3 millions de résidences secondaires en France, la région PACA est celle qui en compte le plus.

La Provence, les Alpes, la Côte d’Azur. Une région qui en son nom résume son potentiel. En quelques kilomètres on accède à la campagne, à la mer ou à la montagne. La diversité de reliefs, d’activités et même de climat, offrent à tout vacancier la promesse d’un séjour idyllique.

Les résidences secondaires au bord de la mer restent une valeur sûre
D’après un sondage réalisé par un réseau immobilier, en partenariat avec l’IFOP, s’ils pouvaient investir dans une résidence secondaire,
• 44 % des Français se laisseraient tenter par le bord de mer
• 22 % auraient une préférence pour la campagne
• la montagne ne séduit « que » 13 % des personnes interrogées
Notons que les biens recherchés doivent être bien desservis par les transports ou facilement accessibles en voiture et proches des commerces. Les temps des trajets doivent rester modérés (2 heures maximum du lieu de résidence principale).
La France reste une valeur sûre puisque seuls 7 % des personnes interrogées se tourneraient vers l’étranger.

Le prix moyen d’une résidence secondaire : 237 200 €
Sans surprise, l’Île-de-France est la région la plus chère de France pour acquérir une maison secondaire : 315 400 € en moyenne, selon le baromètre LPI-SeLoger. L’Île-de-France est suivie par l’Aquitaine (306 500 €), la région PACA (302 900 €) et le Poitou-Charentes (269 900 €), des régions prisées pour leur littoral.

Après des années difficiles, le marché des résidences secondaires se porte mieux.
Les futurs propriétaires envisagent maintenant de louer ponctuellement leurs logements pour couvrir une partie des frais d’entretien

carte_france_prix_maison_secondaire

Source : seloger.com / crédit photo : istockphoto.com